skip to Main Content
La Liberté D’oser Une Nouvelle Vie
Nelly Edward Bernard

La liberté d’oser une nouvelle vie

 

Laisse ton coeur te parler...

                                  Que veux-tu faire de Toi ?

 

Habitez vos rêves 

 

Voulez vous parvenir à une prise de conscience, une sorte d’éveil et trouver le courage pour affirmer votre liberté ?

Que faire alors de nos inquiétudes, nos angoisses ou nos peurs, et parfois nos blocages…?

La première chose à savoir c’est que ces ressentis ne prennent le pouvoir sur nous que si nous adhérons aux illusions de nos nombreux faux besoins.  

Ces besoins inutiles qui ont pris le pouvoir sur nous, persuadés que nous sommes, de leurs utilités. Ces besoins dont les germes nous viennent généralement de notre environnement quotidien. Ce que nous happons tous les jours, atterrissent et nourrissent notre imaginaire.

Nos pensées apparaissent ainsi dans notre conscience sous la forme d’un spectacle. Sans vigilance de notre part, tout cela peut nous apparaître comme la seule réalité possible. Et tous nos sentiments d’insatisfactions dépendent de cela. De là viennent aussi certaines inquiétudes peurs et angoisses. N’oublions pas que toute idée, toute pensée à de multiple facettes, et c’est cela qui nous sauvent. 

Il faut utiliser notre esprit pour changer notre cerveau . C’est là tout le secret ! Ce sont généralement des choses assez simples à faire dans notre tête . Le résultat ? Paix intérieur, joie de vivre, estime de Soi, lucidité, efficacité, bien-être en découlent . La conséquence ? Sentiment de sécurité, résilience …energie retrouvée, …

Le pouvoir de la pensée

Les pensées noires et négatives, nos sentiments sinistres ont-ils le pouvoir d’améliorer notre existence ? Non évidemment! Ils nous abattent, nous fatiguent et usent notre énergie. Revivre nos souffrances ne mènent à rien. Si nous focalisons régulièrement nos pensées sur l’inquiétude,la colère, la peur, l’autocritique, notre cerveau prendra ce pli et se développera ainsi . A l’inverse nous pouvons pratiquer les pensées positives afin que notre cerveau prenne la forme de la Confiance en Soi, de la paix intérieure .

Nous pouvons repousser ces idées, ces affirmations et sous-estimer leur puissance. Nous constatons pourtant que notre cerveau change, se modifie, évolue au fil de nos expériences. Ce que l’on pensait il y a quelques temps se modifie. Et nos pensées changent notre cerveau par sa neuroplasticité.

Nous ne sommes pas des robots et avons ce pouvoir là, celui de tout changer ! Nous pouvons prendre le contrôle de nos pensées et de notre direction ! Car comment voulons-nous que les choses changent et avancent si nous ne changeons rien ? Ce que nous pensons, occupent notre attention, ce que nous ressentons ou voulons sculptent notre cerveau. Si bien que quand notre cerveau change, notre esprit change. Nous devons donc avoir à l’esprit que la façon dont nous utilisons notre esprit change notre cerveau ..mais retenons que c’est autant pour le pire que pour le meilleur !

Nous savons maintenant que tout est dans la pratique . Alors otons les mauvaises graines, les mauvais herbes qui étouffent le reste et cultivons les pensées positive. La pratique nous amènerait à arracher ces mauvaises herbes pour enraciner de jolies fleurs. Puis préservons notre jardin et devenons meilleurs jardiniers.

C’est uniquement la pratique qui nous permettrait de développer un processus de transformation personnelle qui balayerait les mauvaises racines, celles qui nous font stagner ou quelquefois régresser. Si vous voulez changer quelque chose, plus il occupera votre conscience, plus il sera bénéfique . En effet, en pratiquant nous nourrissons, exploitons et dévoilons nos richesses, notre pouvoir sur nous-même. L’effort prolongé est nécessaire et il faut persévérer.

Nous continuerons bien sûr à voir les difficultés, les vicissitudes de la vie. Mais on ne les appréhenderait pas de la même façon. Nous serions plus aptes à les supporter ou les changer, et de développer notre résilience et notre confiance en nous. Il nous faut donc chercher activement à ressentir et faire pénétrer l’expérience positive en nous .

Comment oser trouver la force en Soi ?

Nous savons que vivre, c’est poursuivre des objectifs. Il est normal de rechercher le confort, l’épanouissement, l’amour, le respect, le succès…Mais ces aspirations ne doivent pas nous empêcher de profiter du voyage, peu importe notre destination d’ailleurs ! C’est encore la meilleure façon d’oser des expériences redoutées, profiter du voyage et accepter son rythme. Et n’oublions pas que tout trajet aura ses embûches et ses pierres d’achoppements. Les difficultés font partie du voyage. Nous devons les prendre comme des défis à relever sans nous imposer et nous attacher au résultat mais plutôt à vivre l’expérience, vivre les étapes tout en ayant en tête la destination voulue. 

Le trajet peut se faire accompagner d’une sérénité intérieure plutôt que du stress et de la peur car le plus important est de continuer à avancer, et pas à pas, pierre après pierre, même si nous devons quelquefois démolir un peu, beaucoup, ou ré-aiguiller ce que nous construisons, juste se dire que tout cela fait partie de la réussite. Par exemples, Un enfant est tombé de multiples fois avant de tenir debout. Pareillement lorsqu’il a commencé à parler, il ne s’est pas exprimé correctement du jour au lendemain.

Il faut évidemment nous assurer que nos objectifs sont dignes de notre persévérance. L’objectif ultime d’une vie est l’atteinte du bonheur. Alors, qu’est ce qui vous rend heureux ? Le savez vous parfaitement ? Et  faites-vous vos choix en ayant cela à l’esprit ? C’est à dire avec la capacité de comprendre votre propre fonctionnement?

Puis gardez à l’esprit les raisons de vos efforts. Et traduisez vos objectifs en petits actes réalisables jour après jour . Ne pas se laisser non plus submerger mais trouver les structures, les habitudes, les routines qui vous aideront à persévérer. Puis vous devez être capable de faire les corrections nécessaires en chemin pour rester sur la bonne voie, ré-aiguiller et oser le pas suivant.

Nous ne sommes pas des chevaux de courses mais nous ne devons pas être lent et indolent au risque de perdre toute motivation, toute volonté et de perdre la persévérance. Nous devons trouver le bon rythme pour nous. Nous devons être certains que nos efforts paieront. Continuez à avancer dans notre tête, même si nous n’arrivons pas à progresser dans le monde.

Et vous, quels sont les rêves qui comptent vraiment à vos yeux ? A quoi aspirez-vous aujourd’hui et font ressortir le meilleur de vous-même ? Quelles situations vous rendent vraiment heureux Car nous avons tous des rêves. Des raisons de vivre, des projets …? Fonder une famille ? Reprendre ses études ? Perdre 10 kg sans les reprendre ? Sauvez la planète ? Créer une association ? Vivre à la campagne ? Développer une pratique artistique ? Spirituelle ? Sauvez les éléphants ? Cultiver un beau et grand jardin ? Consacrer plus de temps chaque jour à ses proches ? Trouver un emploi à moins d’une heure de chez soi ? Changer de métier ? Changer de vie ?  Devenir nomade ? Acquérir la liberté financière ? Ecrire un livre ? Voyager 6 mois par an ? …

Soyez votre meilleur Ami, laisser vos rêves vous habiter !

Et vous ? Quelles sont les aspirations de votre coeur ? Ambitieuses, nobles … vos rêves vous appartiennent et sont les reflets de votre être profond. Accueillez-les sans jugement plutôt que de les écarter sous prétexte qu’ils sont irréalisables, peut-être stupides ou égoîste ou qu’il serait trop tard pour les réaliser. Puis notez-les et visionnez-les selon vos désirs, vos attentes. Imaginez vous s’ils se réalisaient, quels seraient vos sentiments et le bien que vous en retireriez ainsi que vos proches  ?

Réfléchissez de manière pragmatique à ce que vous pourriez faire pour vous rapprochez de la réalisation de vos rêves ? Ne vous arrêtez pas aux obstacles, ni même aux détails. Cherchez plûtot les petites choses que vous pouvez mettre en oeuvre chaque jour un petit peu. Vous pouvez décider des dates en précisant les étapes. Et focalisez-vous sur les éléments les plus déterminants. Laissez-vous envahir par votre rêve. Et tout au long du chemin laisser votre rêve vous habiter. Explorez-le, saisissez ses vertus, le bien qu’il vous apporterait, à vous et à d’autres. Laissez votre rêve prendre toute la place, laissez-le devenir votre profond et grand Ami. Succombez à votre rêve…

En pratiquant chaque jour des petites choses pour vous rapprochez de vos rêves, vous révélez et nourrissez ce qu’il y a de meilleur en vous. Je vous propose d’oser le meilleur pour vous-même et ceux que vous aimez. Nous pouvons transformer notre vie intérieure,  » muscler  » notre cerveau par nos pensées positives, et en adoptant des comportements, des attitudes mentales toutes simples, qui relèvent du Bon Sens .

Je nous souhaite à Tous, une bonne route avec la Vie !

 

 

Chaleureusement,

Nelly Edward Bernard.

 

Merci de partager vos sentiments , vos émotions , vos idées !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top