skip to Main Content
Qu’ai Je Fait De Moi ?
Tout commence par le jeu , alimenté par un bel imaginaire ... ensuite survient le rêve ... Qu'est ce qui empêche sa réalisation ?Allez au bout de vos rêves , il n'est jamais, ni trop tôt ,ni trop tard pour oser se réaliser...l'audace a du génie..!! N'hésite pas à aller où ton coeur te porte , vers ta mission de vie !

Qu’ai je fait de moi ?

Vivre avec optimisme!

Transmettre de l’émotion positive chaque jour de notre vie !

 

 Qu’as tu fais de toi ?

« L’héritage qui t’est venu , il te faut l’acquérir pour mieux le posséder .« 

                                               -Goethe-

Voici une pensée du Pr Guéniot , centenaire et auteur de  » Pour vivre 100 ans  » : « L’homme ne meurt pas , il se tue « 

Chers Amis ,

Je suis heureuse de vous retrouver pour partager à nouveau nos habituelles discussions sur ces sujets qui nous sont essentiels .

En général vers la cinquantaine où plus tôt, nous posons un regard sur le chemin parcouru de notre vécu …Ce qui est dommage et finalement assez triste, est que trop souvent se dégage cette impression pour beaucoup, de ne pas avoir vécu !

Nous commençons pourtant généralement notre vie par bénéficier d’une éducation dans notre cellule familiale, puis notre parcours scolaire nous amène théoriquement à multiplier notre savoir et nos connaissances pour nous préparer à prendre en main notre destin … pour construire une vie réussie, c’est à dire être heureux dans la vie …n’est-ce pas ?N’est-ce pas le but ultime ? Alors pourquoi n’est-ce pas si simple ?

Faisons un tour sur le chemin parcouru depuis notre venue au monde ! Qu’ai-je fait de moi, pouvons-nous nous demander ?

Une question clé que nous devons nous poser régulièrement, à certaines étapes de notre parcours . Une façon de faire « l’inventaire  » , d’analyser notre trajet et de le mettre à l’épreuve de nos désirs profonds, de notre ultime cap …

Il peut arriver de se perdre un peu en chemin dans la vie, de ne pas être forcément sur le meilleur parcours ou de perdre quelquefois le feu sacré qui nous retient sur les bons rails, celui que nous  nous sommes fixés, celui qui nous fait rêver, à tort ou à raison …

Autour de nous, nous voyons trop souvent des désarrois, des difficultés, des souffrances, des accidents de vie … Des échecs de parcours diraient certains !  Pour quelques uns en effet , échouer est mal perçu . Synonymes de fautes , de faiblesses .

Foutaises !

Car comment apprendre, comprendre, expérimenter sans échecs ? La voie de nos apprentissages, de nos expériences passent par nos échecs . Je considère l’échec comme une vertu personnellement, car nous avons osé faire les choses et nous  les avons expérimentées, puis nous en avons retirées des leçons qui nous servirons .

Combien de belles réussites sont passées par de nombreux échecs cuisants ? On pourrait en faire des tas de livres !

 » Je n’ai pas échoué des milliers de fois, j’ai réussi des milliers de tentatives qui n’ont pas fonctionné . »  

                                                              -Thomas Edison –

 

« Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme  »

                                                – Winston Churchill- 

Nous pouvons passer à côté de notre voie par peur de l’échec car l’éviter nous empêche d’aller vers de nouveaux horizons . Mais autour de nous des situations, des images nous renvoient à ce qui nous fait peur et nous angoisse et nous laissons ces exemples nous freiner .

Nous sommes pourtant libres d’exister, de nous inventer et de nous rectifier au fil de notre parcours, au fur et à mesure . Nos échecs nous ouvrent des voies nouvelles par lesquelles nous ne serions pas passés sans eux, ils nous ouvrent à autre chose, nous rendent disponibles pour autre chose et surtout nous ouvrent le champs des possibles !

Les parcours des uns et des autres sont pleine de ces « crises » qui ouvrent des portes, ou qui sont des fenêtres pour un autre avenir … 

 

As-tu definit ton cap ?

Sais-tu où tu veux aller ?

  » Le fait d’avoir été renvoyé d’Apple a été la meilleure chose qui me soit arrivée  »

                                                          – Steve Jobs – 

Certains échecs sont même de véritables trésors . Ce n’est qu’en prenant des risques pour les vivre que l’on pourra estimer leur valeur . 

 » Impose ta chance , serre ton bonheur et va vers ton risque  »                                                              -René Char-

  » Je ne perds jamais . Soit je gagne, soit j’apprends . »

                                  – Nelson Mandela – 

Nos crises existentielles sont souvent l’occasion d’un retour sincère sur nous-même , un retour sans fard , qui brutalise , secoue et nous force à marquer l’arrêt pour nous interroger, sur nos dénis, nos vérités, nos vrais désirs, notre « pourquoi » !

Nous voyons autour de nous, différentes formes de dépressions qui ne sont que des alarmes pour nous indiquer quelque chose à voir, à entendre, à sonder, à éclaircir. .

Des alarmes qui de toutes façons, nous ramènent à nous-mêmes, un retour sur soi car c’est cela la normalité, des interrogations salvatrices pour des réponses sans fards, c’est peut-être cela le rôle de ces trop nombreuses dépressions . Une invitation à nous arrêter sur nos souffrances , nous forcer à un arrêt pour nous interroger sur nous- mêmes et nous remettre sur les rails de nos réels besoins et désirs inconscients dans notre existence !

Voici quelques commentaires que j’entends malheureusement trop souvent :

 

– « Je n’ai plus d’intérêt pour mon travail …trop de pression…aucune reconnaissance pour le travail accompli, l’investissement ! »

– « Je suis entrepreneur, je travaille constamment, je n’ai plus de temps pour moi, ni pour ma famille …de plus, je n’ai pas le juste retour de mon travail … je gagne moins que le salaire minimum au regard  du temps investi … je ne me fais jamais plaisir, je pense toujours aux autres … ma vie c’est être constamment au service des autres … « 

– « Je ne comprends plus le sens de ma vie …j’ai pourtant obtenu mes diplômes et trouvé le travail qui lui correspond ! »

– « J’arrive à mon âge à un tel mal-être que je risque le burn-out … »

– « Je suis mère de deux enfants, j’en suis très heureuse . J’ai divorcé, refait ma vie … j’ai pourtant ce sentiment de n’avoir rien fait de ma vie ! »  

Des histoires personnelles de ce genre, j’en ai entendu beaucoup !

Le temps passé au travail qui nous met toujours davantage au service de l’économie plutôt que l’économie au service de l’homme, le temps passé ensuite dans la circulation ou les transports, l’organisation de nos vies familiales et privées , la fatigue engendrée par ce rythme de vie trop soutenu, tout cela est une course sans fin, un stress permanent pour des corps fatigués, épuisés, malades, des vies abîmées !

Mais vers quel but ?  Quel en est le sens ?

Il est important de prendre conscience que ce mode de vie manque totalement d ‘équilibre et n’est un rêve pour personne !  

Nous suivons généralement la norme, ce qui se fait, ce qui est acceptée par tous, nous nous éloignons ainsi de nous même le plus souvent, sans nous en apercevoir et en pensant bien faire !

 » Pensez différemment et vous changerez le monde . »

                                 – Norman Vincent Peale –

Nous sommes remplis d ‘exigences diverses envers nous même et ce sont souvent les années ou les accidents de parcours qui nous réveillent et nous mettent face aux réalités que nous vivons ! Combien de vies difficiles, malheureuses, de burn – out, de dépressions découlent de ce style de vie ?

Notre caractère est fait de traits innés, de mimétismes inconscients, d ‘une série d’apprentissages accumulés, acquis au cours de nos jeunes années . Et c’est principalement sur cette structure mentale que nous pouvons et devons réagir pour définir, décider, plutôt que subir ce que d’autres ont défini comme une norme !

Une prise de conscience, une transformation mentale qui passe par « désapprendre » nos anciens réflexes, qui nous limitent et nous empêchent de voir d’autres voies, d’autres horizons, d’autres chemins, quelquefois juste des petites choses mais qui font toute la différence . Nos maux, nos « petits et gros » bobos sont des signaux . Ce sont des alertes que nous devons repérer et qui sont finalement la conséquence de nos manques, de nos carences en tous points car nos émotions  » nous parlent  » …

Nous pouvons nous faire confiance, nous avons tout ce qu’il faut pour notre « mieux-être », cela s’apprend grâce à des outils simples mais puissants à notre disposition, mais d’abord à une prise de conscience !

Prendre soin de ce corps merveilleux qui nous accompagne et qui par de multiples signaux nous alerte est essentiel . Nos sensations, notre intuition sont nos guides, sachons les écouter, puis les entendre . Renaître à soi est essentiel , c’est le meilleur véhicule vers notre plénitude .

Bébés, enfants, nos parents comblaient nos besoins . La Maman sécurise généralement sans conditions, nous rassure, nous nourrit . Notre Papa, celui qui guide, encourage, apprend les chemins, tourne vers l’avenir. 

Puis plus tard, nos fondements, nos pliliers, nos bases sont ensuite constamment confrontés aux ambiances, manipulations, répétitions, mimétismes de notre environnement politique et mercantile de nos sociétés et qui nous éloignent de nous-mêmes .

Des modes de pensées normées, pré-fabriqués nous ont été distillés, nous éloignant de nos propres valeurs . Il nous faut nous ré-approprier notre libre arbitre, en nous réveillant d’un demi-sommeil et commencer surtout  par en prendre la mesure .

C’est ainsi qu’en conscience nous irons naturellement vers une autre voie , la nôtre . Il est toujours temps de redéfinir un cap, celui qui nous correspond vraiment, celui qui est à notre image !

Changer est possible et à tous les âges . Un effort soutenu est évidemment nécessaire les premiers temps, mais les bonnes habitudes prennent ensuite le dessus et deviennent des systématismes .

Regarder le chemin parcouru, le nôtre, voir nos échecs comme des leçons de vie qui nous ont appris . Nous avons avancé, expérimenté, nous pouvons être fier de ce que nous avons déjà traversé, surmonté ! Et en route pour de plus belles expéditions, celles que l’on désire vraiment et qui ont un véritable echo en nous!

L’échec est souvent la plus grande peur de nombreuses personnes . L ‘idée d’échouer peut empêcher certains d’évoluer à leur meilleur niveau . Il peut paralyser et nous amener à éviter de faire face aux difficultés qui sont sur un chemin. Pourtant, quand vous avez appris à marcher, vous êtes tombés maintes fois, vous ne vous êtes pas posé de questions, vous avez continué… Donc faisons, jour après jour, avançons pas à pas vers ce que nous voulons vraiment .

Demandons-nous régulièrement ce que nous ferions si nous savions que nous ne pouvons pas échouer ! 

 » Le désir crée le pouvoir  »

             – R. Holliwell – 

Posez-vous sincèrement cette question, en toutes choses petites ou grandes : Que ferais-je si je savais l’échec impossible ? Puis, en visualisant votre désir, sans la charge de cette crainte d’échouer, vous aurez vos idées plus claires et vous verrez qu’il est beaucoup plus facile de faire le premier pas. Il est essentiel surtout de devenir une personne positive pour profiter pleinement de la vie .

On nous enseigne à ne pas nous accorder de valeur , à ne pas prendre soin de nos propres besoins . Zélés de la première école de la vie, il nous faut changer ! Le premier changement, c’est nous . Nous savons tous aujourd’hui que cela est possible et à tous âges, même pour les plus vulnérables, avec un bon accompagnement, un guide . Des méthodes, des outils sont à notre portée pour y arriver . Cela peut être un coach, un maître, un modèle fort, un livre , des livres …

Alors soignons nous Chers Amis, la santé émotionnelle est un véritable passeport, un ticket d’entrée pour profiter pleinement de la vie !

Puis surtout, ne fixons pas de limites inutiles à ce que nous désirons faire dans la vie et ne craignons pas de voir plus grand que ce que nous avions accompli jusque-là !

 

Bonne aventure chers amis , sur votre chemin de vie !

Oser la vie , Oser vivre

Oser la vie , Oser vivre !

 

 

 » Impose ta chance, Serre ton bonheur, Et va vers ton risque . »

                                                    – René Char –  

 

                                 

                                      Chaleureusement ,

                                – Nelly Edward Bernard –

 

Merci de partager vos sentiments , vos émotions , vos idées !

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Inscrivez-vous au Magazine gratuit

Chaque semaine vous recevrez des témoignages, des articles, des parcours de vie

Votre Inscription est validée avec succès !

Back To Top